Email ou Twitter

Le de Culture analytique, Marketing interactif, Régulier, Social Media Analytics

La semaine dernière je publiais un post sur mon blog en anglais suite à un petit débat que j’avais amorcé sur Twitter. Si vous lisez l’anglais, allez y jeter un coup d’oeil, tout particulièrement les commentaires.

Je voulais savoir quel était le moyen le plus efficace de livrer un message à la majorité d’une base de clients en imaginant en avoir 10 000 dans une liste d’envois email et en ayant les mêmes 10 000 en « Followers » sur Twitter, avec pour enjeu de faire cet envoi à 9h00 un lundi matin avec pour objectif d’atteindre un maximum de personnes avant midi. Dans ce cas hypothétique, je n’autorisais ni RT, ni retransmission du mail.

Les réponses furent partagées. Sur Twitter comme tel, plusieurs personnes ont choisi Twitter d’emblée, avec Jonathan Leveitt (@jonathanlevitt) affirmant même « Email is dead » ! Dans les commentaires sur mon blog, la balance penchait plutôt du côté du email. Évidemment, plusieurs analystes ont suggéré qu’il fallait plutôt faire des tests pour y arriver, ce qui est naturellement la « bonne » réponse. Par contre, je m’intéressais surtout à ce que les participants croyaient, tout particulièrement à cause de l’engouement, des préjugés, disons, favorables envers Twitter (et les médias sociaux en général alors que l’on arrive encore très peu à comprendre concrètement leurs bénéfices aux affaires).

Pour ma part, je choisis encore l’email, car il a une plus longue « durée de vie » qu’un tweet. Qui recule de plusieurs heures sur Twitter pour voir ce qui s’y est dit ? Je crois que la majorité des utilisateurs ne lisent que ce qui passe sur le moment (il est naïf de croire que tous vos Followers voient tous vos tweets). Ainsi, cette durée de vie est très courte à mon avis. Si vous envoyez un tweet à 9h00, il y a peu de chances qu’on le remarque encore rendu à 10h00. Nonobstant tous les facteurs de segmentation et autres que l’on a soulignés dans cette discussion (à raison, mais ces considérations n’étaient pas pertinentes au problème posé), l’email l’emporte encore quant à l’efficacité pure de livraison (atteinte et rapidité).

Comme je l’ai dit, la bonne approche consisterait à tester le tout. Je me propose de le faire très certainement à la première occasion.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Email ou Twitter ?

5 réponses de “Email ou Twitter

  1. Bien sur, l’analyse t’apporterait un vrai élément de réponse 🙂

    Mais je dirai que le choix du medium dépendra beaucoup du message à faire passer, et si tu attends une réelle réactivité ou non.
    A mon sens, les conversations basées sur la réactivité auront plus d’intérêt via twitter. Je prend l’exemple de ce site qui base son business model sur la réactivité (et donc sa communication aussi) http://twitter.com/jeucliic
    Les messages qui sont porteur d’une information à diffuser le plus largement possible, pour lesquels garder une trace est important, voir qui vont solliciter un engagement (inscription à un salon, nouveau service etc.), seront plus pertinent sous la forme d’un email à mon sens.

    Je pense que ces deux media ne sont pas comparable. Dans l’un, tu va t’adresser à une audience, dans l’autre, à une base qualifiée.

    Ton audience, tu cherchera à la maximiser, (le modèle twitter s’y applique très bien 🙂 ). Ta base, tu cherchera à la qualifier (et donc, la minimiser, à cibler le plus précisément).

  2. Comme d’hab, ça dépend de ce qu’on veut faire

    En tant que système d’alerte, ou pour des « actus chaudes », Twitter semble plus adapté

    Par contre, pour construire de la relation et du long terme, l’email est plus adapté car on peut pousser assez loin la segmentation/personnalisation des messages

  3. @Remzz
    Si tu relis mon post, tu constateras que je faisais l’hypothèse que c’étaient les mêmes 10 000 personnes dans les deux base. Il s’agit de déterminer quelle plateforme permet d’atteindre un maximum de personnes dans un laps de temps de 3 heures. En fait, je voulais en venir exposer le fait que très peu des followers lisent un tweet au moment où il sort; que ce tweet a, j’estime, une durée de vie d’environ une demi-heure. Il est donc erroné de croire que tous nos followers voient un tweet précis. Cela pose aussi la question de toutes les dicussions auteur du facteur d’influence sur Twitter.

    @Cédric
    Voir ma réponse à Remzz

    Merci à tous les deux de vos commentaires!

  4. Je contribue rapidement /
    – L’email a une meilleure durée de vie mais un tweet se reference, et le tweet a un impact sur le SEO de la cible
    – rediger et envoyer un email commercial (avec image) est plus long q’un tweet
    – le tweet peut être posté plusieurs fois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.